Place de l’église à Noyant : la commune restaure un local commercial

La commune de Noyant-Villages a fait l’acquisition d’un local commercial abandonné, place de l’église à Noyant afin de le remettre en état et de pouvoir y installer un commerce éphémère. L’objectif était de mettre à disposition la boutique, moyennant un loyer modéré, à un artisan ou un commerçant souhaitant lancer son activité.

 

Des travaux de sécurisation

Les travaux ont duré plusieurs mois. Il a tout d’abord été question de désamianter les locaux puis de consolider et sécuriser l’ensemble de la structure du bâtiment. Un cabinet d’architecte a accompagné la commune sur ce projet. Ensuite, les travaux de placage, électricité, plomberie, pose de revêtement de sol, peinture… se sont succédés pour créer la boutique. Cette dernière est divisée en deux parties : une partie « vente » ouverte au public et une partie « atelier » séparée par une grande verrière. Pour finir, la façade du bâtiment a été totalement restaurée.

 

Un investissement pour soutenir le commerce local

Le montant total des travaux s’élève à 158 000 € TTC. Il comprend notamment l’acquisition du bâti (9 000 €), le gros œuvre et les menuiseries (près de 80 000 €). Des entreprises locales sont intervenues sur le chantier, notamment Charbo maçonnerie, Chasle-Bosteau et Cadot-Chevet. La commune a reçu une aide de 18 600 € de l’État dans le cadre de la dotation de soutien à l’investissement.

 

Un atelier pour les artisans d’art locaux

Ce mercredi 9 décembre, M. Adrien Denis, maire de Noyant-Villages, signe une convention avec Mme Laurence Carette, artisan tapissier-garnisseur, qui occupe désormais ce lieu pour y installer son atelier « Toile et crin ». Vous retrouverez son portrait dans le prochain bulletin municipal, début janvier.

 

Quelques photographies de la boutique, située place de l’église à Noyant et d’ores et déjà prête à accueillir sa clientèle :

  • La façade du bâtiment, avant sa restauration