Influenza aviaire

Le département de Maine-et-Loire est confronté à la diffusion rapide du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), comme les départements de la Vendée, de la Loire-Atlantique et des Deux-Sèvres.

Cette épizootie a d’ores et déjà touché six exploitations aviaires de notre département et connaît une cinétique particulièrement rapide.

En lien avec les autorités nationales et régionales ainsi qu’avec les professionnels, cette situation va conduire à prendre des mesures très strictes de protection et de contrôle :

  • Dépeuplement des exploitations touchées
  • Détermination de zones étendues dans lesquelles les exploitations seront soumises à des contrôles vétérinaires et à une suspension des expéditions;
  • Extension des obligations de confinement des animaux en élevage et en basse-cours.

 

Pour rappel, la consommation de produit aviaire (viande, foie gras, œufs, …) ne présente aucun risque pour l’homme et est une façon de soutenir les éleveurs, durement éprouvés.

En lien avec le corps préfectoral, le suivi et la mise en œuvre de ces mesures sont assurés par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) vers laquelle je vous invite à relayer toute question éventuellement posée.