Covid-19 : accueil des enfants pendant le confinement

 Suite aux annonces gouvernementales du 31 mars dernier, le calendrier scolaire est modifié pour les trois semaines à venir. Ainsi, la semaine du 5 avril, les écoles seront fermées et la classe assurée à distance. Du 12 au 23 avril inclus, tous les enfants seront en vacances de printemps, quelle que soit la zone. Le 26 avril, les écoles primaires rouvriront leurs portes (ce sera la semaine suivante pour les collèges et lycées).

Durant cette période, l’accueil de Loisirs sera fermé et ne pourra accueillir aucun enfant. 

Un accueil scolaire minimum

Comme pour le premier confinement, la mairie de Noyant-Villages organise un accueil minimum, à titre exceptionnel dans le cadre du confinement, afin de permettre aux personnels prioritaire d’assurer la gestion de la crise sanitaire.

Ainsi, les enfants seront en classe sur un site unique : l’école les Moisillons à Noyant. Une garderie périscolaire sera assurée pour ces mêmes enfants le matin, de 7 heures à 9 heures et le soir, de 16 h 35 à 19 heures.

La commune met également en place un système d’accueil le mercredi 7 avril et durant les deux semaines de vacances, de 8 heures à 18 heures à la maison de l’enfance.

Seuls les enfants des personnels prioritaires (liste ci-dessous) peuvent prétendre à ce service. Les parents devront fournir un justificatif. 

 

Modalité d’inscriptions

Chaque enfant doit être obligatoirement inscrit au moins 24 heures à l’avance. Pour ce faire, il vous suffit de télécharger et compléter la fiche de présence et l’attestation sur l’honneur (ci-dessous). Ces documents doivent être transmis par mail au service scolaire : service.scolaire@noyant-villages.fr.

Pour les vacances, les inscriptions doivent être faites le vendredi 9 avril au plus tard dans les mêmes conditions.

  • Téléchargez la fiche de présence
  • Téléchargez l’attestation sur l’honneur
  • Téléchargez le mot distribué dans les écoles.
  • Liste des personnels prioritaires : 
    • Tous les personnels des établissements de santé ;
    • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens,
      sages-femmes ;
    • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de
      dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de
      vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers;
    • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de
      santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
    • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes
      âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes
      handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins
      santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans abris malades du coronavirus ;
    • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des
      conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à
      caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF)
      et les services de prévention spécialisée ;
    • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du
      jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités
      locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
    • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire)